Almaya.fr » Les papiers » Calcul indemnités chômage : comment se fait le calcul ?

Calcul indemnités chômage : comment se fait le calcul ?

Un salarié bénéficie d’une indemnité chômage mensuelle seulement lorsqu’il est affilié à l’assurance chômage Pôle Emploi.

Le salarié qui espère bénéficier de l’indemnité doit remplir plusieurs conditions :

  • Il doit être inscrit à Pôle Emploi et se doit d’être dans une recherche d’emploi permanente.
  • Il doit justifier d’un certain nombre d’heures de travail qu’il a cumulé avant son inscription à Pôle Emploi.

À partir du 1er novembre 2017, les individus amenés à bénéficier d’une indemnité chômage doivent justifier d’au moins 610 heures de travail durant :

  • 2 ans et 4 mois, pour un individu de moins de 50 ans.
  • 3 ans, pour un individu de plus de 50 ans.

Quelle est la formule pour le calcul des indemnités chômage ?

L’indemnité de chômage est calculée à partir du salaire journalier de référence (SJR), ce dernier étant calculé comme suit :

  • En divisant le salaire annuel de référence par 365 jours
  • En divisant le salaire de référence sur le nombre d’heures travaillées, si le salarié n’était actif qu’à une certaine période durant les 12 derniers mois.

Le calcul des indemnités chômage se fait ensuite, en appliquant un pourcentage sur le salaire journalier de référence par l’intermédiaire de deux formules :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence + 11,92 euros
  • 57% du salaire journalier de référence

Pour mieux comprendre, prenons un exemple, pour un salaire journalier de référence équivalent à 58 euros, l’indemnité devrait être de :

(58 euros x 40,4 %) + 11,92 euros = 35,12 euros

35,12 euros est donc le montant de l’indemnité chômage journalière.

On mentionne également que :

  • La formule d’indemnité la plus favorable sera conservée.
  • L’indemnité chômage journalière ne peut pas aller au-delà de 75% du SJR.
  • Une indemnité minimum de 20,47 euros est prévue en cas de formation.

Et en cas de cumul d’emploi ou de chômage partiel, est-ce que le versement de l’indemnité chômage se prolonge ?

Le maintien du versement de l’indemnité chômage est possible en cas de reprise d’emploi, qu’elle soit occasionnelle ou à temps réduit. Ce maintien est conditionné par :

  • Le salaire mensuel qui doit être égal ou inférieur à 70% de l’ancienne rétribution.
  • L’addition du salaire doit être inférieure à 30 fois le salaire journalier de référence.

On vous informe également que le chômage partiel ou le chômage technique, est régi par la difficulté de l’employeur à payer un salaire complet pour cause de baisse de revenus. Dans cette condition, l’employeur se doit de placer ses salariés sous un statut d’activité partielle en association avec Pôle Emploi et ce, pour que ces derniers profitent d’une indemnité de chômage complète.

Les autres publications :