Almaya.fr » Les papiers » Loi Pinel piège : de quoi se méfier ?

Loi Pinel piège : de quoi se méfier ?

La loi Pinel est un dispositif qui permet aux particuliers de faire des économies sur leurs impôts en cas de placement immobilier pour la location. Les réductions fiscales peuvent atteindre 21% du prix de l’acquisition. Vous pouvez disposer de ses réductions sous certaines conditions réglementées. Si vous voulez acheter un bien immobilier et faire des économies d’impôts mais que vous ne savez pas sur quel pied danser tant les informations sont multiples et diverses quant aux risques qu’on encoure avec ce dispositif, vous êtes au bon endroit.

Bien comprendre la loi Pinel

Cette défiscalisation vous permet une réduction de l’impôt sur le revenu qui est calculé sur le prix de votre investissement avec un plafond de 300 000 euros par an qui correspond à un taux de réduction. Vous pourrez grâce à ce dispositif gagner plus de 6000 euros par an à partir des 6 années minimum ou vous vous êtes engagé à louer.

Les pièges à éviter en investissant en Pinel

Bien sur l’achat en Pinel comporte quelques risques que nous allons découvrir :

  • Non respect des contraintes : Vous pourriez avoir la malchance d’investir dans un bien immobilier qui aurait l’air éligible mais qui ne le serait pas, vous devez donc être sur que le bien que vous convoitez respecte toutes les conditions soumises à cette loi, que ce soit la zone, les performances énergétiques…
  • L’emplacement : Quand vous choisissez un logement vous ne devez pas penser qu’à vous, un endroit isolé ne vous apportera pas de locataire, et c’est l’objectif premier quand vous investissez en Pinel, vous pouvez même tester la compatibilité de votre ville avec la loi Pinel, car ne pas réussir à louer constitue un gros problème.
  • Remboursement d’emprunt : Peu d’entre nous peuvent acheter un logement sans emprunter, donc vous serez surement amené à demander un crédit pour pouvoir financer au moins une partie, à ce moment réfléchissez bien au cas où vous ne pourrez pas rembourser votre emprunt. Estimez la valeur des loyers que vous percevrez et puis comparez avec votre crédit et prenez votre décision.
  • Surévaluation du loyer :Il ne faut pas oublier que la loi Pinel vous soumet à un plafonnement de loyer. Si pour vous le plafond est beaucoup plus faible que les loyers alentours, votre avantage fiscal s’annulera.
  • Acheter sans vérifier les conditions de permis de construction : Si le permis n’est pas en règle vous sera exposé à un sérieux risque puisque n’importe qui pourrait faire annuler votre projet si il juge qu’il n’est pas conforme aux règles. Quand vous achetez le logement soyez attentifs au permis de construire et voyez s’il est “purgé de tout recours”.

Les autres publications :